L'auto-flagellation

Publié le par big-ben-salamandre.over-blog.com

Ok, je tiens à vous le dire : je ne suis pas un thon.

Et si je le dis, c'est uniquement pour pas vous gaver avec des complexes excessifs...histoire de me démarquer du lot !

Parce que oui, l'auto-flagellation est devenue le loisir préféré des française (et des français aussi malheureusement), juste après facebook. Parce que l'humain moyen est en constante recherche de reconnaissance, il a au fil du temps multipliées les techniques pour se faire remarquer, et surtout pour se faire affectioner.

En tête de liste du sujet préféré de ces martyres psychologiques, il y a le poids, évidemment. Demandez à une fille, n'importe laquelle, ce qu'elle pense de son poids, et vous aurez je dirais 80% de chance qu'elle se mette à se lamenter sur son sort en assurant que les autres ont grave plus de chance qu'elle. Ensuite bien sûre, il y a les seins. Trop plats, trop gros, trop assymétriques, trop tombants, trop remontants, trop verts à pois jaunes...il y a toujours un moyen de se plaindre de ses seins, ça va jamais. Et puis vient le spectre cruel de la chevelure. Ca, c'est un éternel combat (dont je ne me moquerais malheureusement pas) : les bouclées se veulent lisses et les lisses se veulent bouclées. Certaines dépenseront des sommes colossales pour obtenir une coloration rousse qui tient la route, quand certaines rousses feront tout pour camoufler ce don divin (et fantastiquement puissant). La liste pourrait encore être très longue, mais là n'est pas le sujet. Qu'elles se plaignent, sur ça leur chante, libre à elles de s'empoisonner le moral avec des complexes dont tout le monde se contrefiche ! Le souci c'est que le but d'une auto-flagellatrice (ou flagelleuse, au choix), ce n'est pas simplement de se plaindre, mais aussi et surtout que les autres la contredisent. Elle a besoin d'être admirée, et si les autres ne le font pas spontanément alors elle va tout tenter pour les y obliger. Le seul souci c'est qu'on a alors plus le droit de parler d'alimentation : ça la vexe. Ni de soutien-gorge : ça la vexe. Ni de coloration : ça la vexe. Ni de chèvres mangeuses de chaire humaine : ça la vexe.

Dés le moment ou j'ai compris ça, j'ai cessé de contredire les gens qui se plaignaient. Ou alors s'ils deviennent vraiment relous, je leur répond "oui tes seins son trop petits, c'est immonde on devrait t'enfermer.". Quand à moi, j'ai cessé de m'apitoyer sur mon sort (bon en réalité yen a juste un qu'est obligé de supporter mes lamentations). Je fais semblant d'être une bombe même si ce n'est pas spécialement vrai. Quand on parle de mon physique, je joue la carte de l'humour, car mieux vaut être une pseudo narcissique avec un grand sourire qu'une pauvre fille en mal de compliments qui fait la gueule ! Alors par pitié, cessez de vous plaindre, vous êtes pas parfait(e)s, vous êtes pas immondes, donc comme dit Beckett, "aimez-vous, lêchez-vous les uns les autres" !

Smoutchis, Liloo

Commenter cet article

nina 30/01/2011 13:28


non mais... en fait je les trouves souvent jolies x)


big-ben-salamandre.over-blog.com 30/01/2011 21:07



C'est mignon ! ^^...même si je suis pas d'accord avec toi ! Moi je les trouves souvent flippantes honnêtement é.è



Mouffles 29/01/2011 22:54


A qui tu dis qu'elle est pô parfaite ?
Pas à moi je pense...Je suis parfaite et j'assume...Sauf mes seins verts à pois jaunes...Là j'avoue que je complexe un petit peu !
Bisousssssssssss
Mouffles


big-ben-salamandre.over-blog.com 30/01/2011 12:02



Je comprend, c'est difficile, d'autant qu'il n'existe aucuns remèdes à ce jour...moi même j'ai du mal à assumer mes seins bleus fluos !


Smoutchis !



nina 29/01/2011 09:47


oui et puis les filles qui se plaignent de leur apparence sont jamais les plus moches...

non mais t'as vu aux chiottes du lycée,
le nombre de bimbos qui se pointent devant le miroir, secouent leur cheveux, font un petit smack à distance à leur reflet, inclinent la tête vers la droite, puis vers la gauche (histoire de
vérifier que leur meilleur profil est toujours le droit? ou bien que leur mèche a une apparence correcte vue de 47° ouest?), puis après ces 30 secondes de narcissisme, gratifient le reste de la
population des chiottes - qui attendent pour utiliser à leur tour le miroir -
d'une conclusion aussi pertinente que vraie "Oh, j'aime pas ma tête aujourd'hui-haan."
(à lire en appuyant bien sur le "haan".)
après quoi, on les voit repartir en secouant leur hanches et leurs talons font clac, clac sur le carrelage.

sisi.
des années d'analyse.


big-ben-salamandre.over-blog.com 30/01/2011 12:49



Bonne description, il faut dire qu'il est tellement passionant de les étudier !


Le pire c'est qu'au final, OUI elles sont pas belles : peu de gens aiment les tronches oranges vif --'